Concept
Learn-O
Course d'orientation
Team Building
Escape Game
Références
Tarifs
CONCEPT
LEARN-O
LEARN-flOw
COURSE D'
ORIENTATION
TEAM
BUILDING
ESCAPE
GAME
RÉFÉRENCES
& PUBLICS
TARIFS &
CONTACTS
VIRGINIE BLONDEAU (39)
pano
COURSE D'ORIENTATION

co
Seul, mais jamais isolé...













CONSTATS



CONSTATS

La course d'orientation est un sport individuel, cependant elle est souvent pratiquée en "équipe".

Pourtant il n'y a aucune raison "argumentable" pour agir ainsi.

Jamais il ne nous viendrait à l'idée d'emmener des enfants à la piscine en leur fournissant un maillot de bain pour 5, en ski en leur donnant une paire de skis pour 5, ou à l'école en ne fournissant qu'une chaise, qu'un stylo et qu'un cahier pour 5 !!!

Pire, quelques fois ce serait un "adulte référent" qui prendrait les skis ou le maillot de bain, les enfants étant soit suiveurs passifs soit suiveurs frustrés.


Cela parait insensé, n'est-ce pas ?

Pourtant, 9 fois sur 10, les séances de course d'orientation sont proposées ainsi.

Pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons :

La première est que l'activité proposée est souvent trop difficile, très largement au dessus de la zone proximale de développement des élèves.

Comme l'organisateur en est conscient, il regroupe les enfants en "équipe" pour rendre l'activité plus "facile" (croit-il).

En fait, il essaie d'annuler l'erreur initiale en y ajoutant une erreur encore plus importante :
diviser (inéquitablement) le travail de chacun en pensant diviser la difficulté de l'exercice.
loup
Ce qui implique le comportement suivant :

Sur le terrain, le plus souvent, un leader (quand ce n'est pas un adulte...) prend les choses en main, les suiveurs ne travaillent pas ou sont frustrés de ne pas pouvoir intervenir.
De plus, le leader est le plus souvent confronté à une situation largement au dessus de sa ZPD.

Bref, cette démarche est en complète opposition avec les règles fondamentales des neurosciences et de la pédagogie.

Une autre erreur consiste à croire que l'on a formé des équipes.
Les enfants sont simplement ensemble, mais ne sont pas, pour la majorité d'entre eux, engagés activement au service d'une équipe, qui en réalité n'existe pas.

Que dire de l'attention quand ils se retrouvent seuls dans un bois "qui fait peur", quand l'objectif est si éloigné qu'il semble inaccessible :
L'attention est dirigée vers des objectifs erronés.

Pas ou très peu de retour d'information immédiat, les enfants étant livrés à eux mêmes la majorité du temps.

Comme les parcours sont trop longs (et qu'au mieux), un seul pratiquant travaille, il n'y a pas de répétition, donc pas de consolidation.

Il faut également souligner que si un enfant sur 5 a des skis ou un maillot de bain, cela saute aux yeux, on sait de suite que 4 ne seront pas engagés activement.

En course d'orientation il est plus difficile de voir si un enfant est engagé dans l'activité, si il est suiveur passif, ou suiveur frustré.
Ce manque "d'information" conduit le plus souvent l'organisateur de l'activité à se persuader que tous sont engagés, ce qui est complétement faux.


Pratiquer la course d'orientation en ÉQUIPE (comme on le voit constament dans les séances) est un non-sens pédagogique, une situation non constructive en contradiction avec les objectifs recherchés :

CE MODE DE FONCTIONNEMENT EST FAUX.

(C'est du raisonnement motivé. vidéo à 1h00)

Remonter
























LEARN-O PROPOSE DES SOLUTIONS SIMPLES ET ADAPTÉES


carte ign learn-o


Proposer une carte ADAPTÉE :

La carte du haut est une carte IGN, inadaptée à la course d'orientation.
Sans détail et cependant surchargée, compliquée et imprécise.

Retravaillée, la carte du bas est adaptée, plus claire, plus détaillée, précise et utilisant une légende simple.

La tâche à réaliser est également concrète et facilement compréhensible par un enfant :
Reconstruire un Mr patate semblable au modèle.


Il est important de travailler dans la ZPD de chaque enfant.
Pour cela, le choix du terrain, l'édition complète d'une carte adaptée au niveau est obligatoire.

Autre exemple, ne pas orienter la carte avec le NORD en haut, ce qui implique l'utilisation de la boussole*, mais avec le haut du terrain en haut de la feuille, et le bas du terrain en bas de la feuille.

Cela est beaucoup plus facile à comprendre, intuitif et SIMPLE.

________________________________________

(*) La boussole est un faux ami.

La boussole est un rapporteur d'angle, la manipulation des angles est une compétence de collège.
Utiliser la boussole à l'école primaire relève d'une compétence hors ZPD.

Mais, surtout, la boussole inhibe la relation carte/terrain qui est une compétence fondamentale de la course d'orientation.

"Quand je regarde ma boussole, je ne regarde plus ma carte"

Nous viendrait-il à l'idée d'utiliser une calculette pour enseigner le calcul mental ? Certainement pas, son utilisation inhiberait le travail recherché.

Pourtant la calculette est simple d'utilisation, donne à chaque fois le bon résultat. La boussole, elle ne donne pas le résultat, est complexe à utiliser, peu fiable pour la majorité des participants, et n'est véritablement utile que si on s'est perdu.

Il faut alors être un expert pour pour l'utiliser convenablement.
La boussole est à écarter de toute démarche d'apprentissage de la CO.
Dans cet exemple les enfants sont seuls mais jamais isolés.

La faible surface d'activité permet de toujours voir plusieurs camarades.

Chaque enfant possède une combinaison différente.

Le fait de réaliser un Mr Patate permet aux élèves d'être autonomes au niveau de la correction.

"Ce n'est pas le bon chapeau !"

Lors de la correction, l'élève le voit, le comprend, et peut, de son propre chef aller le remplacer par le bon chapeau.

La place de l'éducateur est au centre de la carte, à la vue de tous, il peut aider les élèves à leur demande, étant utile là où il doit l'être.



 
 




carte co
Concrétiser la tâche :

Donner vie à une grenouille (ou à un Mr patate) en retrouvant 4 éléments sur le terrain :

C'est motivant, facile à comprendre, et cela a du sens.

Le pratiquant est autorisé à repartir biper la "bonne" balise si il y a une erreur.

Par exemple si la grenouille a des pattes de lapin, le pratiquant s'en aperçoit facilement lors de la correction, et peut biper les pattes de la grenouille afin de corriger son parcours.


On propose ainsi une activité positive, où le pratiquant réussit forcément.
carte co
Favoriser les parcours peu étendus en étoile :

Ici le pratiquant doit reconstruire 6 monstres de 4 éléments chacun.

Les balises sont proches, et posées à vue (ou à vue relative), l'objectif est toujours "atteignable".

Le pratiquant est seul, mais jamais isolé, il n'a pas peur car il voit sans cesse la tente de départ, ses copains, ou l'éducateur.

L'idée est de rendre le terrain connu, inconnu et non l'inverse.
 
carte co



Il est possible d'utiliser, quand cela est judicieux, des photos satellites.

La faible surface utilisée permet même aux enfants en difficulté de toujours réussir à reconstituer les personnages, (au "pire" en papillonant).

Dans cet exemple il y a 12 personnages, les élèves les reconstruisent un par un, et à chaque fois reviennent valider leur personnage à l'ordinateur.

Comme l'élève a la possibilité de repartir 11 fois sur le même terrain, petit à petit l'interprétation de la carte devient de moins en moins opaque, la tâche se simplifie peu à peu.

L'enfant est donc motivé, ne se décourage pas, apprend, est engagé et consolide.

Un parcours long, unique, sans répétition démotive rapidement l'élève, sauf s'il a déjà les compétences (ce qui est rare), dans ce cas l'activité n'apporte aucun apprentissage.
arbre
 
carte co
carte co
 
carte3
monanco
 
patate
 
Remonter



















PHOTOS

PHOTOS

puces  
co
carte  
cartes
correction
course orientation  
course orientation  
correction
co
effacer  
qg  
arbre
mertiers
carte  
inscrits grolou balises

Remonter

Les mots qui vous ont aidé à trouver cette page sont :

Crédit photo et vidéo :
Pascal Weiss - Yann Le Mogne - Thibault Villeret - Arnaud Simard - Audey Bison - Thierry Blondeau - Sylvie Triboulot - Didier Pradon - Julien Gurrera - Sylvie et Fred Dérouet - Céline Doucet Bateau - Alan Coughlin - Idriss Aberkane - Céline Alvarez - Marcel Lebrun